diary

"""(.......)""" · 12/04/2009

on est ami des somnambules comme on est ami des fous, comme de tous ceux qui, touchés par la grâce – démoniaque – sont enclins au risque, à l´expérience par-delà le bien et le mal, par-delà les limites et les catégories du normal, du convenable social.
c´est pourquoi on est ami aussi des ivrognes et des filles. il y a là commisération, confraternité et pressentiment.