press

Review: benzinemag France - "the ayes will have it!" · 29/07/2005

(...)En fin d’album, c’est dans l’univers ultra éthéré et ample de Sigur Ros que Finn nous convie, en particulier sur It may not last, que l’on jurerait être, à s’y méprendre, un inédit du quatuor islandais.
Pas mal de références donc, qui aident à mieux situer le champ d’action du bonhomme. Mais par rapport aux artistes suscités, on trouve chez Finn peut-être un plus de retenue, d’intimité, et de fragilité. Ce qui n’est pas pour déplaire.(...)

from: benzinemag France, July 2005